top of page

Entreprendre en politique avec Marc Wuarin !

Marc Wuarin, candidat au Conseil d’État genevois, Vert’libéral, 29 ans aujourd’hui, dynamique, pianiste et sportif.


Rencontré par hasard lors d’un événement à la CCIG, j’ai immédiatement eu envie de l’interviewer pour aborder l’entrepreneuriat dans le monde politique.


Parce qu’entreprendre en politique, ce n’est pas si différent qu’entreprendre au sein d’une start-up.

Il faut trouver les façons les plus rapides et efficaces pour atteindre ses objectifs.


Bon, évidemment dans une start-up ça va radicalement plus vite et c’est également plus rentable alors qu’est-ce qui peut bien pousser un jeune homme brillant à s’investir autant pour des résultats qui prendront plus de temps ?


Et si c’était lié à la mission ?


Marc Wuarin est bien porté par une mission ! Cette mission l’anime et le pousse au quotidien. Pour transformer, améliorer ce qui existe déjà.


Pour lui, on n’est jamais trop jeune pour s’investir en politique, pour oser s’exprimer et partager ses idées.

Je le rejoins complètement, on peut entreprendre en étant jeune et moins jeune dans n’importe quel domaine, n’importe quel axe de notre vie, privée, professionnelle ou encore politique. Une seule règle qui va faire la différence, s’assurer que ce que l’on fait, on le fait avec le cœur, les tripes pour se nourrir de ce qui nous fait du bien.



Marc a cette petite étincelle dans les yeux quand il parle de ce qu’il veut mettre en place, des solutions qu’il est prêt à apporter, à mener.


Bonne nouvelle pour nous entrepreneurs, futurs entrepreneurs, toute une partie de son programme nous est dédiée. Parce qu’il a compris quelque chose d’important, de primordial :


Plus les individus se sentiront impliqués, libre d’agir, de créer, construire, mieux ils se sentiront et plus la société progressera.

Et si ça commençait au niveau de l’éducation ?


Et si on donnait l’opportunité aux jeunes de devenir actifs, de développer leurs capacités à entreprendre, à monter des projets, à travailler ensemble pour un but commun, pour un monde meilleur, pour un monde qu’ils représentent ?



Et si on arrivait à transmettre aux nouvelles générations la confiance que tout est possible quand on sait comment s’y prendre ?


Ne serait-ce pas un monde d’opportunités, des belles opportunités qui s’ouvriraient à eux ?


Marc en est convaincu et il propose de changer radicalement nos manières d’apprendre et de se construire. Pour permettre aux élèves, étudiants d’avoir le temps de travailler sur des projets pour en comprendre le mécanisme et le reproduire plus tard au sein d’entreprises existantes, en intraprenant ou encore en lançant leurs propres sociétés, en entreprenant.


Tout en prenant soin ce qui nous entoure !


Parler de durabilité, d’économie circulaire, d’écologie, c'est bien mais c’est mieux quand on sait comment agir réellement.


Au-delà de la sensibilisation, il faut permettre à l’entrepreneur de concrétiser ses idées allant vers ce but commun.



Marc s’engage notamment pour favoriser la reconversion professionnelle et l’entrepreneuriat. L’une de ses propositions est la mise en place d’un nouveau fonds d’innovation climatique cantonal, qui investirait dans des jeunes entreprises actives dans l’économie durable afin de soutenir les projets qui cherchent à faire plus avec moins, et à préserver notre monde.


Une belle carrière devant lui !


Marc Wuarin est jeune homme plein d’avenir qui a su mettre de côté les critiques et dépasser les freins pour se faire une place.


Ils vous invitent à oser vous intéresser à ce milieu et à venir débattre. Le monde politique a besoin de sang neuf, a besoin de vous, pour cocréer main dans la main avec les anciens.

Au sein des Vert’libéraux, comme certainement d’autres partis, de nombreux événements sont ouverts à tous.


Alors quelle que soit votre mission, votre projet, vos rêves, renseignez-vous pour trouver comment les concrétiser. Parce que finalement on est là pour ça, non ?


47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page